E liquide pas dangereux

Les e-liquides les moins nocifs pour l’organisme humain

Aujourd’hui, combattre la dépendance au tabac n’est plus un sujet présentant un grand mystère. En effet, plusieurs moyens ont été élaborés par des spécialistes du domaine afin de vous apporter un résultat optimal. Parmi les solutions présentées de nos jours, l’e-liquide représente une meilleure alternative à la consommation du tabac. À la suite de cet article, vous en apprendrez plus sur cette méthode qui permet de réduire de 97% les substances cancérogènes.

Quelques conseils pratiques pour minimiser les risques liés aux e-liquides

Afin de limiter les dangers encourus quant à l’utilisation des e-liquides, voici quelques indications utiles que vous devrez suivre :
Le diacétyl est une matière dangereuse. Elle est présente en grande quantité dans les cigarettes classiques contrairement à certains e-liquides à l’instar des e-liquides aux goûts gastronomes. Assurez-vous que la mention ”sans diacétyl, sans parabène, sans ambrox” est notifiée dans les notices des e-liquides.

Pour ce qui est des arômes de fraise et de cerise, il est important d’observer une attention particulière. En effet, il n’est pas impossible qu’ils produisent une substance appelée benzaldéhyde qui en général cause des irritations le long des voies respiratoires. Il faut donc que votre consommation de ces saveurs soit limitée si vous ressentez une gêne quelconque au cours de la vape.

Préférez les e-liquides au goût unique, ils sont bien plus saints pour l’organisme. En effet, les e-liquides présentant des goûts sucrés et complexes peuvent vous causer bien plus de problèmes avec les composés organiques volatils qu’ils produisent.

En raison du fait qu’ils se dissolvent très vite, les e-liquides High VG et Full VG pour le cloud chasing sont plus utilisés par les consommateurs comparativement aux e-liquides qui sont plus denses en PG ou équilibrés. Contrairement aux autres substances, celles-ci présentent moins de risques.
Les e-liquides faits-maison dans le DIY avec peu d’arômes et sans additifs occasionnent moins de dégâts sur votre santé.

En apprendre plus sur les e-liquides

Mis à part l’arrêt total, la meilleure solution pour remplacer la dépendance au tabac est représentée par les e-liquides et la vape. Il a été prouvé que comparativement au tabac qui est bien plus nocif, la cigarette électronique présente moins de 95% de dangers pour votre organisme. Toutefois, il faut aussi penser à prendre les précautions nécessaires afin de choisir le meilleur e-liquide vapé qui présenterait le moins possible de risques. Les moins recommandés présentent en effet des composés organiques mauvais pour la santé (les aldéhydes et les furanes qui sont diffusés une fois chauffés).

Quel risque présente l’utilisation d’un e-liquide ?

Encore aujourd’hui comme à son apparition depuis plus de 15 ans, le vapotage est toujours source de recherche et de discussions dans le domaine scientifique. La cigarette électronique est de ce fait moins dangereuse pour votre santé comparativement au tabac. Selon une étude réalisée au Royal College of Physicians à la demande de l’État anglais, il a été prouvé que la vape présente moins de 95% de risque que la cigarette traditionnelle.

En revanche, si vous tenez à combattre votre dépendance à la consommation du tabac le plus simple serait de ne rien inhaler que d’opter pour des techniques de vapotage. Il faut cependant dire qu’opter pour la vape n’est pas une option à négliger non plus si vous tenez à réduire les risques liés à la consommation du tabac.

Il faut tout d’abord noter que si vous optez pour un e-liquides qui est composé de divers arômes dans vos flacons, vous avez plus de risques dans ce cas d’inhaler plusieurs composés chimiques différents. Que ce soit de manière naturelle ou synthétisée, plusieurs arômes différents mélangés augmentent considérablement le risque que des éléments volatils puissent être libérés dans la vape. Parmi ces éléments pouvant vous causer des dégâts, une des substances néfastes pour l’organisme pouvant y être retrouvées est le diacétyle.

Pour ce qui est de votre consommation globale, elle est réduite si vous vapotez un e-liquide riche en nicotine. L’équipement qui est utilisé pour ce genre d’e-liquide fait usage d’une puissance limitée. Cela permet de réduire considérablement la diffusion de substances toxiques et de créer très peu de vape. Résultat, si vous recherchez un moyen pour ne plus y être dépendant, vous l’avez votre moyen.

Il est également possible de réduire le risque que pourrait causer un e-liquide en évitant au maximum ceux conçus en full glycérine végétale. En effet, ils se vaporisent vite vu qu’ils ont été élaborés pour être utilisés par des boxs et réservoirs puissants. Toujours concernant la création de substances diverses à partir des saveurs utilisées, il est impératif d’éviter de faire usage de matériel avec une puissance assez forte. Il est donc plus recommandé de faire usage d’un e-liquide en mono-arôme plutôt que d’utiliser une recette complexe de saveur dans vos flacons. Optez pour ceux avec un taux de nicotine élevé.